Le stationnement des visiteurs et des usagers demeure à la Fondation

SANTÉ. La présidente de la Fondation pour la santé du Haut St-Maurice, Caroline Bérubé et le président-directeur général adjoint du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec, Gaétan Lamy, ont confirmé que les revenus du stationnement, pour les usagers et les visiteurs, demeureront au profit de la Fondation.

On sait que lors de la création des CIUSSS, les dirigeants avaient uniformisé la gestion des parcs de stationnement pour les établissements. La fondation avait déjà fait savoir qu’elle ne souhaitait pas laisser-aller sa principale source de revenus.

« La Tuque se trouvait grandement touchée par cette décision, rapporte Caroline Bérubé. Après quelques rencontres, tout le monde a mis de l’eau dans son vin et la Fondation va pouvoir conserver les sommes d’argent qui concernent le stationnement pour les visiteurs et les usagers», indiquait Mme Bérubé. L’argent recueilli va donc rester à La Tuque et sera utilisé au profit de nouveaux équipements dans l’établissement de santé.

Rappelant que la date du 1er avril 2015 avait constitué un choc pour les intervenants, tout comme les différentes Fondations du réseau de la santé qui se sont retrouvées à travers un réseau qui arrivait avec une nouvelle identité, M. Lamy a indiqué qu’on devait alors harmoniser toute la gestion des parcs de stationnement.

«On a harmonisé les coûts de stationnement pour le personnel, mais pour les usagers, on n’a rien changé. En faisant cela, on a rapatrié toute la gestion des stationnements. Sont ensuite arrivées des discussions sur la façon de permettre à certaines fondations comme le Haut-St-Maurice de pouvoir gérer ces sommes d’argent», disait M. Lamy.

Une entente d’un an, renouvelable année après année, a été signée le 29 juillet dernier. Puisque l’entente concerne uniquement les visiteurs et les usagers, on ne peut pas encore quantifier le montant d’argent qui est rattaché. On en saura plus au terme de la première année d’opérations. « Le stationnement des visiteurs et des usagers représente 58 % de tous les espaces de stationnement disponibles», précisait, par contre, Caroline Bérubé.

Il s’agirait du seul cas, dans la Mauricie où les revenus du stationnement des usagers et des visiteurs reviennent à une Fondation.

L’argument de fond lors de la négociation avec la Fondation n’a pas été le fait que les usagers doivent parfois se rendre dans les grands centres pour recevoir des soins, lorsque les équipements ne sont pas disponibles à La Tuque, un facteur découlant de son éloignement géographique. On a plutôt pris en compte le fait que c’est la Fondation qui a initié le stationnement payant à La Tuque.

Le coût du stationnement est de 3 $.

Source : Michel Scarpino – Écho de La Tuque. Cliquez ici pour l’article.

La Fondation du CSSS du Haut-Saint-Maurice devient la Fondation pour la santé du Haut-Saint-Maurice

La Fondation du Centre de santé et de services sociaux du Haut-Saint-Maurice avait conclu une entente financière avec la Caisse Desjardins de La Tuque en 2013. Cette entente, d’une durée de trois années arrive à échéance. Les 17 500$ auront aidés la Fondation à acquérir divers équipements pour l’établissement de santé de La Tuque. Le partenariat se terminera officiellement lors du 31ième tournoi de golf de la Fondation le 15 juin prochain avec madame Francine Bordeleau, directrice-générale chez Desjardins comme présidente d’honneur.

La Fondation du CSSSHSM n’est plus, place à la Fondation pour la santé du Haut-Saint-Maurice. Un nom qui restera ! En effet, depuis la création du CIUSSS, les CSSS n’existent plus. La Fondation a dû se créer une nouvelle identité, mais restera attaché à son établissement local. Si jamais le CIUSSS venait à change de nom, la Fondation n’en sera pas affectée, spécifie Caroline Bérubé la nouvelle présidente du conseil d’administration.

On se rappelle que depuis l’an dernier, les dirigeants du CIUSSS-MCQ avait uniformisé la gestion des parcs de stationnement pour leurs établissements. La Fondation n’entendait pas laisser aller leur principale source de revenu. Ainsi, après des négociations, la Fondation conservera les revenus des stationnements des usagers et des visiteurs de l’établissement de La Tuque et ainsi les sommes seront réinvesties en totalité ici et pour l’établissement local. Une entente officielle a été signée le 29 juillet dernier et la Fondation est bien heureuse du dénouement pour la population du Haut-Saint-Maurice.

Le conseil d’administration sera plus présent sur le terrain afin de donner une visibilité à la Fondation et créer un sentiment d’appartenance et montrer qu’on s’est battu pour la population à eux maintenant de nous aider à maintenir nos acquis, précise madame Bérubé.

Pour lire et écouter l’entrevue sur le site du 97,1FM, cliquez ici.

«On veut rallier la population à notre cause»

(La Tuque) La Fondation pour la santé du Haut-Saint-Maurice avait de bonnes nouvelles, mardi soir, pour la population de la Haute-Mauricie. En plus de son nouveau nom, les dirigeants de la Fondation ont annoncé une entente pour le stationnement.

La Fondation du CSSSHSM n’est plus, il faudra désormais parler de la Fondation pour la santé du Haut-Saint-Maurice.

«La Fondation a dû se créer une nouvelle identité, mais restera attachée à son établissement local. Si jamais le CIUSSS venait à changer de nom, la Fondation n’en sera pas affectée», a fait savoir Caroline Bérubé, la nouvelle présidente du conseil d’administration.

Cette dernière avait aussi d’autres bonnes nouvelles à annoncer. Une entente annuelle et renouvelable a été signée le 29 juillet dernier concernant le stationnement. La Fondation conservera les revenus des stationnements des usagers et des visiteurs de l’établissement de La Tuque et ainsi les sommes seront réinvesties en totalité ici et pour l’établissement local.

«On va devoir conclure une première année pour avoir une idée des revenus, mais le stationnement des usagers représente 58 % des emplacements disponibles ici. […] On s’est battu pour la population, maintenant on aimerait qu’elle nous témoigne son appui et son support. On veut rallier la population à notre cause», a mentionné Mme Bérubé.

On se rappelle que les dirigeants du CIUSSS-MCQ avaient uniformisé la gestion des parcs de stationnement pour leurs établissements. La Fondation avait tiré la sonnette d’alarme car elle ne voulait absolument pas laisser aller sa principale source de revenus. «Ç’a créé tout un tumulte. Ç’a amené des discussions fortes et on est heureux du dénouement. […] On est très heureux d’être ici aujourd’hui pour repartir sur de nouvelles bases», a mentionné Gaétan Lamy, président-directeur général adjoint du CIUSSS-MCQ.

La Fondation s’est dite satisfaite du dénouement pour la population du Haut-Saint-Maurice. De plus, le conseil d’administration a mentionné avoir l’intention d’être beaucoup plus présent sur le terrain afin de donner une visibilité à la Fondation et créer un sentiment d’appartenance.

La Fondation a également reçu le dernier versement de l’entente financière conclue avec la Caisse Desjardins de La Tuque en 2013. Après trois ans, les 16 500 $ auront aidé la Fondation à acquérir divers équipements pour l’établissement de santé de La Tuque.

Source : Audrey Tremblay – Le Nouvelliste. Cliquez ici pour lire l’article complet.